10 façons de choisir un prénom pour bébé

//10 façons de choisir un prénom pour bébé

Vous l’avez certainement remarqué, la vie de couple est faite de concessions. C’est pour ça qu’un écran plat (140 cm !) trône dans votre salon mais que vous n’avez pas encore de lave-vaisselle. Que vous regardez « l’Amour est dans le pré » et enregistrez les matchs de Champions League ….

Oui ! La vie de couple est faite de concessions donc, et pour arriver à un compromis, l’arrivée de bébé rend les joutes verbales et les manipulations en tous genres beaucoup plus machiavéliques ! C’est la vie de votre enfant qui en dépend ! Après tout, il ne peut pas encore faire des choix tout seul.
Premier challenge, alors qu’il n’a pas encore pointé le bout de son nez, il faut choisir un prénom pour bébé. Plusieurs cas de figure existent :

  1. Vous n’étiez pas ensemble depuis 2 mois que vous saviez déjà quels étaient vos prénoms préférés ! Vous êtes d’accord sur tout, vous avez les mêmes goûts ! Autant dire que ce n’est pas la situation la plus fréquente…
  2. Vous profitez des hésitations de votre moitié, pour le familiariser avec Le prénom que vous aviez choisi dès la quatrième et qui « sonne trop bien » ! C’est sûr, il ou elle finira par y venir, vous êtes tellement convainquant.
  3. Vous procédez par élimination. Un annuaire des prénoms traîne depuis quelques temps sur votre table de nuit…Vous avez commencé par éliminer ceux choisis par vos copains. Vous en êtes maintenant à l’étape où vous rayez ceux qui ne vous plaisent pas à tous les deux…pourvu qu’il en reste à la fin !!
  4. Vous ne résistez pas à la mode ! Vous appellerez alors, cette année, votre fille : Emma, Louise ou Léna, votre garçon : Jules, Léo ou Maël (prénoms de 2017). Sachant que la mode est aux prénoms courts avec un petit côté rétro. Enfin ça on l’a toujours entendu ! Si le prénom que vous choisissez plaît à votre grand-mère, c’est que vous êtes dans le vrai !
  5. Vous voulez absolument être original. Par exemple : j’avais un prof qui ne voulais absolument pas croiser au cours de sa carrière un enfant du même prénom que le sien. Et bien, c’est parti pour une séance des Chiffres et des lettres ! Vous créez votre prénom. Veillez tout de même à ce qu’on puisse le retenir !
  6. Homme ou femme de défi, vous pensez que votre enfant ne s’affirmera jamais mieux qu’avec un prénom de caractère. Je ne vous donnerai pas d’exemple au risque de vexer certains ! …Attila, Gandalf ? (si si ça existe)… Mais c’est le genre de prénom pour lequel le quidam se dit : « ce n’est quand même pas facile à porter ! » Bon, et puis après tout on ne peut pas plaire à tout le monde, autant le comprendre le plus tôt possible !
  7. Vous êtes adepte des prénoms qui marquent un ancrage régional ou national, culturel ! Il y a beaucoup à dire sur ce choix en ce moment, si on se réfère à la maman qui a fait modifier le prénom de ses enfants pour qu’ils fassent plus français (Mohamed et Fatima deviennent Kevin et Nadia).
  8. Vous n’avez pas d’inspiration. Vous lui donnez le prénom de fête de son jour de naissance ou celui de vos grands-parents.
  9. Vous avez un nom de famille compliqué, donc vous cherchez un prénom simple. Ou vous cherchez un ensemble qui sonne bien. Fermez les yeux ! Imaginez la maîtresse qui fait l’appel sur le perron de l’école, premier jour de CP. « Y a pas à dire ça déchire ! » Ou alors, vous souhaitez éviter des initiales embarrassantes (W.C., P.Q…. )
  10. Vous ne souhaitez pas connaître le sexe de votre enfant ou lui imposer une identité sexuelle : optez pour des prénoms à la fois masculin et féminin (prénoms mixtes).

Assez de suspense…Dites-nous comment vous avez fait ou vous allez faire votre choix de prénom pour votre bébé ?

Marie

2017-10-09T16:36:09+00:00 Par |Conseils|

Laisser un commentaire