Allaitement au biberon / sein : quels effets sur la dentition de bébé?

//Allaitement au biberon / sein : quels effets sur la dentition de bébé?

L’allaitement au sein est de plus en plus recommandé : meilleur pour la santé de bébé, le lait maternel contient en effet tous les nutriments dont bébé a besoin. On peut ainsi trouver de nombreuses études et articles sur le sujet, mais la plupart s’arrêtent uniquement aux bienfaits naturels que les différents laits, maternel ou infantile, peuvent procurer à bébé. Nous avons alors décidé de nous attarder sur les effets physiques et notamment dentaires que l’allaitement au sein ou au biberon peuvent entraîner.

L’allaitement au biberon classique
L’ouverture de la bouche est limitée pour recevoir l’aréole : cela limite les mouvements de la mâchoire dû au diamètre réduit et à la forme conique de l’aréole.
Il y a peu d’effort musculaire demandé à bébé : l’allaitement est alors dit « passif ». L’effort des muscles masticateurs est 2 à 3 fois moins important qu’au sein (les oreilles de bébé ne bougent pas), ce qui entraîne une mauvaise fermeture du fond de la bouche et provoque un mélange air/lait.
La durée de tétée est souvent trop rapide sous l’effet de la pesanteur : le lait s’écoule seul au début du biberon.
Mauvaise position de la langue de bébé due au volume important de la tétine : le mouvement en « piston » est peu optimal et peut entraîner un enfoncement du palais, une réduction du volume des fausses nasales et une modification de la position des dents.
La respiration est buccale : risque de fausses routes, coliques et régurgitation.
Il n’y a pas de fermeture étanche postérieure de la cavité buccale due à la faible sollicitation des muscles masticateurs. Bébé absorbe en effet un mélange air-lait qui peut provoquer des coliques et otites.
–> la bouche de bébé s’adapte à la tétine du biberon.

L’allaitement au sein
L’ouverture de la bouche est large pour happer le sein de maman et il y a un contact nez-menton avec la mère qui créé un joint étanche autour du sein.
L’effort musculaire est important : l’allaitement est alors dit « actif ». Bébé devra fournir un mouvement ample de la mâchoire pour comprimer le sein et faire avancer le lait dans le téton : les oreilles de bébé bougent.
L’apprentissage peut prendre du temps car cela demande beaucoup d’effort pour l’enfant : la durée de tétée est alors plus long qu’au biberon. L’enfant est apaisé et s’endort plus facilement grâce à l’effort musculaire qu’il a dû faire pour téter.
Position naturelle de la langue : mouvement ondulatoire d’avant en arrière contre le téton.
La respiration est nasale pendant que l’enfant tête et avant de déglutir.
Il y a une fermeture étanche postérieure de la cavité buccale grâce à l’effort des muscles masticateurs : cela empêche les risque de fausses routes, d’otites et de régurgitations.
–> le téton de la mère se déforme pour s’adapter à la forme de la bouche de bébé.

Chez vous, c’est allaitement au biberon ou au sein ?
Bébé a-t-il déjà eu des coliques ou des caries ?

2017-10-12T16:14:55+00:00 Par |Conseils|

Laisser un commentaire