Comment bien gérer les nuits de bébé ?

//Comment bien gérer les nuits de bébé ?

 

Si vous comptiez babiller et jouer avec votre enfant dès sa venue au monde, il vous reste quelques paramètres à prendre en compte. A sa naissance, votre enfant dormira à peu près les 5/6 de son temps pour arriver à la moitié à ses 3 ans.

Ce n’est pas un hasard s’il accorde autant d’importance à cette activité, bébé se construit en dormant. En effet, pendant le sommeil paradoxal de bébé, son système nerveux se perfectionne et s’organise. En dormant votre enfant va se remettre de sa fatigue nerveuse et sécréter l’hormone de croissance qui favorise le développement de sa taille et son poids. Il va aussi renforcer son immunité. Cependant, il est essentiel que cette fraction de sa vie se passe le plus possible la nuit !

Mais de l’anarchie du sommeil à la sortie de la maternité vers un train de nuit suivant le cycle du soleil, tout est à faire.

Comment aménager l’environnement où dort votre bébé pour qu’il s’épanouisse pleinement ? Comment l’aider à dormir les nuits entières et à s’accorder de plus en plus avec le rythme de la famille?

Un environnement idéal

Température/humidité

La chambre de bébé doit lui assurer un bien-être optimal, certaines règles sont donc à respecter. A commencer par la température : elle ne doit jamais excéder les 19°C, il est donc important de la contrôler régulièrement. Si votre environnement est sec, vous pouvez aussi vous procurer un humidificateur, ce qui vous garantira un niveau d’humidité parfait. Notez que l’hygrométrie recommandée dans les logements est de l’ordre de 40%, il évite les difficultés respiratoires et atténue les allergies aux acariens et aux pollens.

Coussin de sommeil

Installer un coussin de sommeil est une bonne façon de rassurer votre enfant et de lui garantir une sécurité optimale. Adapté à sa morphologie, cela lui permet d’être parfaitement maintenu. Certains coussins de sommeil vont même jusqu’à reproduire le battement du cœur, pour que bébé retrouve les sensations intra-utero. Ces coussins, comme les cale-bébé garantissent aussi de faire dormir bébé sur le dos, en conformité avec les recommandations officielles dans la lutte pour la prévention de la mort subite du nourrisson.

Le mobile

Il peut aider bébé à s’endormir. Il est conçu pour détendre et bercer votre enfant.

Le doudou, en tant que meilleur ami de bébé, il a en général un rôle rassurant. Cet objet transitionnel permet au « petit d’homme » de mieux vivre la séparation durant la nuit.

Apprendre à dormir : un rituel à transmettre

Si vous vous débrouillez bien, vers 3 mois, le « bon » rythme se met en place et votre enfant commence à faire ses nuits (même s’il reste quelques réfractaires ou noctambules précoces) ! Il en sera ainsi à peu près jusqu’à l’âge de 9 mois car après, parfois, certaines angoisses peuvent venir contrarier son sommeil.

Jour/nuit

Essayez de respecter certains rituels qui feront comprendre à bébé que l’on ne vit pas de la même façon le jour et la nuit. Il apprendra alors à les distinguer.

Pour y parvenir, stimulez-le dans la journée en lui proposant des activités et des jeux. Promenez-le et laissez la lumière du jour pénétrer dans sa chambre. La nuit au contraire, veillez à conserver un environnement calme autour de lui. Lorsqu’il se réveille, nourrissez-le dans une semi-obscurité apaisante et recouchez-le rapidement.

La sieste

Conservez-là avant 3-4ans, surtout si votre enfant, trop excité, et a du mal à se coucher le soir. De même, respectez une certaine régularité dans les horaires de repas, de coucher et de lever.

Le rituel du coucher sert à prévenir votre enfant que l’heure du coucher est arrivée, il doit être limité dans le temps. Il s’agit surtout de le rassurer et le préparer au sommeil en l’apaisant. C’est aussi l’occasion d’établir quelques projets pour le lendemain ! Quelle que soit la formule adoptée, l’important est de respecter les habitudes du rituel, tous les soirs, pour que votre enfant ne perde pas ses repères, puis de quitter la chambre avant qu’il ne s’endorme.

Eviter autant que faire se peut les fâcheries juste avant de le coucher. Eviter aussi le biberon de lait sucré laissé la nuit pour prévenir les caries.

Il ressort donc quelques principes de base, mais il existe sûrement d’autres astuces.

Quelles sont celles qui marchent pour vous ?

2017-10-19T11:34:37+00:00 Par |Conseils|

Laisser un commentaire