Le baby gender cake

//Le baby gender cake

Cela fait maintenant quelques mois que bébé s’épanouit dans le ventre de maman, et ne pas savoir s’il s’agit d’une petite fille ou d’un petit garçon devient de plus en plus difficile à supporter… ou pas !
Peut-être avez-vous déjà entendu parler de ce concept fraîchement débarqué d’outre atlantique et qui commence à séduire l’Europe et notamment la France. Aux Etats-Unis, il a déjà eu droit aux colonnes de Marie-Claire ou du New York Post : il s’agit du « baby gender cake » ou « le gâteau qui révèle le sexe de bébé ».
Une fête, un gâteau et un bébé toujours dans le ventre de sa maman. Curieux, non ? Imaginez-vous découvrir le sexe de votre futur enfant avec vos proches, tous réunis à l’occasion d’une petite fête autour de ce fameux gâteau. Oui, le cadre est bien plus chaleureux que le cabinet de votre obstétricien !

Déroulement d’une baby gender cake

Lorsqu’il sera possible pour votre médecin de vous révéler le sexe de votre bébé, vous pourrez lui demander de vous remettre l’information par écrit et dans une lettre cachetée (et oui, secret oblige !). Vous pourrez confier cette lettre à un parent, un ami ou à une agence événementielle qui se chargera de l’organisation de cette cérémonie. La précieuse information sera alors dissimulée dans ce gâteau. Il sera nappé neutre pour éviter tout soupçon, et l’intérieur sera rose s’il s’agit d’une fille ou bleu s’il s’agit d’un garçon.
Le baby gender cake est donc une manière originale et conviviale de partager l’un des moments forts de la vie des parents, avec ceux qui vous sont chers. C’est une véritable occasion qui permet de passer un bon moment, plein d’émotion et surtout gourmand !
Il est possible de visionner sur internet des vidéos de ces cérémonies qui ont tenté des milliers de couples américains. Peut-être que le concept vous inspirera…

Et vous que pensez-vous du baby gender cake ? L’avez-vous déjà testé ? Envisageriez-vous d’en organiser une pour votre prochain enfant ?

2017-10-10T09:40:06+00:00 Par |Tendances et Insolites|

Laisser un commentaire