Voyager avec bébé

//Voyager avec bébé

« Vive les vacances, vive l’insouciance, les jours d’affluence, sur les routes de France, les embouteillages, de péage en péage, une panne d’allumage, arrêt au garage », cette ritournelle de notre enfance d’une “amie au grand nez“ n’a pas pris une ride. Vu qu’on n’a pas inventé la téléportation. Vu qu’on s’amuse toujours à faire la queue au péage. Et vu qu’on ne fait pas toujours la révision nécessaire avant de prendre le volant.

Les départs en vacances, surtout avec bébé relèvent souvent d’une expédition. Alors, en reine ou roi de la logistique vous avez préparé 4 listes : celle des indispensables pour le coucher, l’autre pour la plage, celle pour la route, et une dernière pour l’alimentation. Vous avez croisé tout ça avec la dimension temporelle, rythmée par les siestes, les pleurs et les pauses pipi. Et en plus vous avez essayé de prendre en compte les conseils d’amis et parents avisés…Résultat un tableau croisé dynamique à 8 entrées ! Vive les vacances !

Vive surtout le dépaysement et la spontanéité ! Saurait-on alors vous conseiller de prévoir de ne pas tout prévoir ? Votre bébé aura toujours des réactions surprenantes dans un environnement nouveau.
Quel est l’indispensable de l’indispensable ? Quelques principes, et pour le reste, je me fie à mon bon sens et aux habitudes que j’ai déjà prises avec bébé…

Voyager à travers le monde

Un enfant peut voyager dès 3 semaines, mais il a besoin de sommeil et de calme. Si vous le pouvez, attendez qu’il s’approche de ses six mois pour envisager de longs voyages. Il aura déjà quelques repères.
Si vous partez en montagne, prenez en compte qu’avant l’âge de 2 ans, votre enfant n’est pas encore prêt à supporter les altitudes supérieures à 2.000 m. L’altitude idéale est celle de la moyenne montagne. Méfiez-vous du soleil qui est particulièrement agressif, ou de la luminosité sur les glaciers (prévoyez les lunettes de soleil pour votre bébé). Si vous effectuez une montée rapide en altitude, attention à ses oreilles ; pensez à lui faire boire de l’eau pour le soulager. Ce principe est aussi valable en avion. Sachez qu’il est tout à fait possible de prendre les transports aériens avec un enfant de moins de deux ans, mais il faut prévenir la compagnie de sa présence.

Evitez soigneusement de rouler votre bosse dans les pays en guerre ou victime d’épidémies. Le site de la diplomatie française est bien fait, pour vous renseigner. Enfin n’oubliez pas les papiers de votre bébé : identité, acte de naissance et carnet de vaccination.

Quelques règles pour les départs en voiture

Partez très tôt, bien avant que le soleil ne lèche le toit de votre voiture. Préparez un biberon d’eau et proposez-le régulièrement à boire à l’enfant. Prévoyez un petit medley musical des chansons qui apaisent votre enfant et quelques histoires à lui raconter en profitant des particularités de la géographie alentour.
Impossible d’oublier votre meilleur assistant : le doudou.
Ne laissez jamais un enfant seul dans une voiture. S’il fait chaud, très vite, il peut souffrir d’hyperthermie et de déshydratation. Les conséquences en sont graves, parfois mortelles.

Ne tenez jamais votre enfant sur vos genoux car, en cas de freinage brusque et surtout en cas de choc, il serait propulsé avec une telle violence qu’il vous serait impossible de le retenir. Pour protéger votre enfant des chocs, utilisez un siège coque “dos à la route”, que l’on place à l’avant ou à l’arrière de la voiture (ne le placez pas à l’avant si vous disposez d’airbags).

A la mer et la montagne

Votre bébé est particulièrement attiré par le contact avec de nouveaux éléments
Le sable ! Evitez de laisser votre petit jouer dedans nu ou en simple maillot de bain, il s’exposerait à des irritations. Emportez toujours des dosettes de sérum physiologique afin de pouvoir nettoyer ses yeux en cas de projection.
Les plaisirs de l’eau : c’est à partir de 1 an que votre bébé commencera à vraiment profiter des bains de mer… La baignade ne doit pas excéder 5 minutes pour un enfant en bas âge, qui ne sait pas encore réguler sa température corporelle. Quel que soit son âge, ne laissez jamais votre enfant au bord de l’eau sans surveillance!

Le soleil …N’exposez pas votre enfant directement, les coups de soleil sont dangereux. Utilisez une protection solaire adaptée à la peau de votre enfant et appliquez la avant l’exposition au soleil. Renouvelez l’application en quantité suffisante toutes les deux heures et après chaque baignade. Même à l’ombre d’un parasol ou par temps couvert, protégez votre bébé d’un t-shirt, un chapeau et des lunettes de soleil. Évitez toute exposition entre 11 heures et 16 heures.

Dans la nature, veillez à tenir votre enfant au chaud la nuit et au frais la journée. Prévoyez ce qu’il faut pour que le petit d’homme dorme bien isolé du sol (éventuellement un lit parapluie). N’oubliez pas l’indispensable moustiquaire pour le protéger des intrus. Une petite baignoire en plastique peut vous ouvrir la voie à de grands fous rires et vous rafraîchir… une fois remplie d’eau bien sûr.

L’alimentation

Si vous allaitez, peu de choses auxquelles penser. Si ! Quelques biberons pour donner de l’eau à votre bébé. Si vous « biberonnez » ayez de l’avance en lait en poudre et différentes capacités de biberons. Dès lors que votre boud’chou a l’âge de la diversification (6 mois) vous pouvez vous faire une petite de réserve de petits pots, à moins que vous soyez résolu à emporter tout l’attirail du parfait cuistot pour bébé ! On parle peut-être de séjour gastronomique après tout…

De l’autre côté de la chaîne, pensez à avoir quelques couches ou langes lavables d’avance. On ne sait jamais à quelle distance est réellement la supérette !
Par conséquent, bien hydraté, bien protégé, bien surveillé, votre bébé partagera des vacances de rêve avec vous. En accordant, comme vous, une part prépondérante au sommeil. A moins qu’il en profite pour faire la nouba…il y a toujours eu deux conceptions bien opposées des vacances ! Pas de raison que ce ne soit pas de même pour les bébés !

Vos expériences nous intéressent, vous avez emmené bébé avec vous en vacances ? Etait-ce un bon moment ?

Marie

2017-10-09T12:33:18+00:00 Par |Conseils|

Laisser un commentaire